Rapport Transparency International

CORRUPTION PERCEPTIONS INDEX 2015

La corruption continue de sévir en 2015

La corruption continue de sévir, mais des lueurs d’espoir sont apparues pendant l’année

Télécharger le fichier

TRANSPARENCY INTERNATIONAL lance un appel à tous, partout dans le monde, à s'élever contre la corruption

L’année 2015 a démontré qu’en œuvrant ensemble, il est possible de gagner la bataille contre la corruption. Bien que la corruption sévisse encore dans le monde, l’indice de perception de la corruption de Transparency International a révélé qu’en 2015 le nombre de pays ayant réussi à améliorer leur score a été plus élevé que celui des pays où il a baissé.

Dans l’ensemble, deux tiers des 168 pays évalués pour l’indice 2015 obtiennent une note inférieure à 50, sur une échelle allant de 0 (perçu comme fortement corrompu) à 100 (perçu comme très peu corrompu).

Pourtant, dans des pays tels que le Guatemala, le Sri Lanka et le Ghana, les citoyens militant au sein de groupes et de manière individuelle ont lutté pour chasser les personnes corrompues, envoyant ainsi un message fort qui devrait encourager les autres à prendre des mesures décisives en 2016.

Lire la suite...

AFRIQUE SUBSAHARIENNE: Réussir l'Afrique que nous voulons commence par l'Etat de Droit


En 2015, l’Afrique subsaharienne a été confrontée à une multitude de menaces, allant de l’épidémie d’Ebola à la montée du terrorisme. Sans répit, nous avons vu la corruption exacerber les causes de ces crises et saper les mesures correctives. L’indice de cette année dresse un tableau inquiétant. 40 pays sur 46 présentent un sérieux problème de corruption, et le Nigéria et l’Afrique du Sud, les locomotives du continent, n’ont connu aucune amélioration. Les indicateurs de l’état de droit et de la justice sont particulièrement mauvais. Même si certains gouvernements réduisent les risques pour les entreprises, les citoyens ne perçoivent que peu de changements, car de nombreux pays peinent à maintenir les bases d’un état de droit à cause de la corruption endémique.

Lire la suite...